Totally killer, Greg Olear

Publié le par scor13

TOTALLY KILLER

 

 

 

Résumé (4e de couverture)

 

New York, 1991.
La belle et ambitieuse Taylor Schmidt, fraîchement diplômée d'une université du Missouri, débarque dans la Grosse Pomme à la recherche d'un job et du grand amour. Crise économique oblige, elle erre de bureau de placement en bureau de placement, jusqu'à ce qu'une mystérieuse agence lui propose "le job pour lequel on tuerait". Deux jours plus tard, Taylor se retrouve jeune éditrice d'une maison d'édition new-yorkaise et découvre avec effroi le prix à payer : elle va effectivement devoir assassiner quelqu'un.
Théorie du complot et culture pop se mélangent dans ce roman politiquement incorrect à l'humour noir décapant qui tient à la fois de la satire grinçante et du thriller paranoïaque. "Totally Killer" est le premier roman brillant et palpitant de toute une génération.

 

Mon avis

 

J'ai lu ce thriller dans le cadre d'un partenariat entre B.O.B et Gallmeister. La collection americana, dans laquelle Totally Killer a été publiée, me tentait terriblement. C'est pourquoi j'ai choisi de postuler pour le recevoir.

 

L'intrigue est originale, tout comme l'idée de départ, éliminer physiquement les concurrents en place.

Le narrateur, co-locataire de Taylor Schmidt, nous décrit les faits dix-neuf ans après qu'ils se soient produits. Dans le prologue, il plante le décor: l'année 1991 est une année désastreuse pour l'économie. Les jeunes diplômés, sans expérience, et avec un emprunt à rembourser, n'arrivent pas à décrocher le job qui leur permettrait de vivre. Ceux-ci sont occupés par les baby-boomers, toujours au travail malgré leur âge.

C'est alors qu'une agence, spécialisée dans le recrutement de jeunes diplômés, a une idée: les faire tuer par ceux-là même qu'elle recrute. Ainsi, un poste sera libéré pour le prochain recruté.

La référence à la théorie du complot est très présente tout au long du livre, mais elle va en s'amplifiant. Le livre de chevet de Taylor Schmidt est d'ailleurs la Firme de John Grisham.

La fin est complètement inattendue et c'est particulièrement appréciable. Je me suis demandée tout au long du livre jusqu'où l'auteur allait nous embarquer.

 

L'écriture de Greg Olear est abrupte, sans détour. Lors de la lecture du prologue, j'ai plusieurs fois pensé que je ne parviendrais pas à le lire jusqu'au bout. Il est en effet truffé de références qui ne me parlaient pas et j'appréhendais de devoir me précipiter sur mon ordinateur pour éclaircir les éléments qui me faisaient défaut. Heureusement, les références sont plus claires par la suite, puisque l'action se déroule en 1991.

Toutefois, j'ai trouvé qu'il y avait un trop plein de références et cela m'a lassé. Ni le contexte social ni la fin du livre ne les justifient.

On a compris à quel moment l'action se déroule, il n'est pas nécessaire d'y revenir sans arrêt. Ce besoin de la part du narrateur se justifie certainement par la fin du livre. 

 

 

Bilan

 

Il s'agit d'un bon polar, qui se lit vite et que j'ai plutôt apprécié. Toutefois, les références incessantes à l'année 1991 ont fini par m'agacer, ce qui temporise mon enthousiasme initial. Je remercie infiniment B.O.B et Gallmeister de m'avoir sélectionnée pour ce partenariat qui me permet de découvrir une collection qui me tentait beaucoup. 

 

GALLMEISTERlogobob01

Publié dans POLARS

Commenter cet article

lasardine 25/04/2011 19:51



ha! un grand souvenir pour moi ce livre!



scor13 26/04/2011 07:52



Apparemment je suis une des seules à avoir été lassée. bonnes lectures et bonne semaine



flof13 13/04/2011 23:05



oh, tu me donnes envie avec cet article ! Je note, je note ! Tu l'as rentré dans Bibliomania ?



scor13 14/04/2011 06:10



oui il est rentré dans bibliomania et je troque le livre sur LA si cela t'intéresse


 


bonnes lectures voisine



Violette 13/04/2011 20:54



depuis le temps que je veux le lire, celui-là (j'avoue que le prix mouarghfffgrr...). Tu donnes un avis un peu plus négatif, mais ça ne me titille que davantage (zut pour moi et ma frustration!)



scor13 14/04/2011 06:24



Ce sont seulement les références que j'ai trouvé excessives qui me dérangent. Sinon c'est un bon livre....Ne soit pas trop frustrée



Syl. 13/04/2011 13:20



Une intrigue intéressante surtout si la fin est surprenante. A mettre de côté...



scor13 14/04/2011 06:24



Oui je ne m'attendais pas du tout à cela



mazel 13/04/2011 11:19



loupé lors du partenariat... donc sur ma liste d'achat... grâce à ton commentaire 


bonne journée, biz



scor13 14/04/2011 06:24



bonne journée à toi aussi