Le silence pour preuve, Gianrico Carofiglio

Publié le par scor13

le silence pour preuves

 

 

 

 

Résumé (4e de couverture)

 

"Pourquoi cette fille normale ayant une vie normale et une famille normale avait-elle, du jour au lendemain, disparu dans le néant?"

 

Manuela, étudiante de Bari, dans les Pouilles, a disparu depuis six mois. Le procureur s'apprête à classer l'affaire. Désespérés, les parents de la jeune fille persuadent l'avocat Guido Guerrieri d'enquêter à leur tour.

S'improvisant détective, Guerrieri décide de tout reprendre à zéro. Il convoque les témoins, cherche les failles, les indices, les coïncidences.


N.B: j'ai volontairement abrégé le résumé de la 4e de couverture qui en dévoile trop selon moi.

 

Mon avis

 

Guerrieri est un avocat, qui adore les promenades en solitaire la nuit, et qui, à l'occasion des détours d'une conversation, n'hésite pas à replonger dans ses souvenirs et à nous les faire partager. Son compagnon de route, le plus fidèle? Un vieux sac de frappe, Mister Sac, qu'il trouve certaines fois trop taciturne.

 

Ici, pas de polar palpitant, mais un bon roman qui se lit d'une traite. L'auteur, ancien juge anti mafia, manie un humour léger, qu'il distille tout au long des pages.

Une fois seul, j'appelai le traiteur japonais qui avait ouvert à quelques pâtés de maisons de là et commandai une quantité disproportionnée de sushis, sashimis, temakis, uramakis, et salade de soja. Comme mon interlocutrice me demandait si je désirai aussi une boisson, je commandai, après une courte réflexion, une bouteille de vin blanc glacé. "Baguettes et verres pour deux, naturellement, dit-elle. Pour deux, naturellement, répondis-je."

 

Je sortis dans la rue en relevant d'un geste étudié le col de mon imperméable, bien que ce ne fût en rien nécessaire. Quand on lit trop de livres, on accomplit des actes qui n'ont rien de nécessaire.

 

L'enquête n'est pas omni-présente, l'auteur privilégiant la description des personnages, notamment grâce aux flash-back qu'il utilise tout au long du livre. J'ai particulièrement aimé Guido Guerrieri, l'avocat mélancolique, qui devient détective à la faveur d'une requête d'un de ses confrères. Il est plein d'empathie pour certaines personnes qu'il rencontre. A contrario, il n'hésiterait pas à envoyer en taule certains de ses clients dont il sait qu'ils sont coupables

Par ailleurs, c'est un amoureux inconditionnel des livres (rien que çà suffirait à me le rendre sympathique).

 

 

Bilan

 

Une lecture reposante et agréable. J'apprécie beaucoup la découverte de cet auteur et de ce personnage récurrent. Je vais donc m'empresser de rajouter les autres romans écrits par l'auteur à ma liste de souhaits.

 

Cette lecture a eu lieu dans le cadre du jury Babelio/Seuil Policier. Je remercie Babelio et l'éditeur pour leur confiance.

 

La fiche du livre sur Babelio:

 

JURY 2011

Publié dans POLARS

Commenter cet article

pimprenelle 08/06/2011 09:35



Comme toi, j'ai beaucoup aimé ce roman... L'histoire est lente ( et reposante donc, comme tu dis ) mais néanmoins efficace!



scor13 08/06/2011 10:02



Oui j'ai beaucoup aimé cette découverte. Je poursuivrai certainement



Véro. 14/05/2011 21:46



Celui-ci n'y est pas mais il y a son premier roman Témoins involontaire donc je vais commencer par celui-là en tout cas merci pour ta proposition. Bises.



scor13 14/05/2011 22:01



Ah je suivrais ton avis alors...en attendant de le trouver de mon côté



Véro. 14/05/2011 21:02



J'aime bien le concept de lecture reposante... à voir s'il est à la bibliothèque.



scor13 14/05/2011 21:08



Je crois qu'il est tout juste sorti. Je ne sais pas si ta médiathèque l'aura déjà. Si cela te tente, je te l'envoie.


Tiens moi au courant