Prières pour la pluie, Dennis Lehane

Publié le par scor13

prières pour la pluie

 

 

Résumé (4e de couverture)

 

Patrick Kenzie est toujours détective pricé à Boston. Mais il est séparé de sa fidèle coéquipière, Angela Gennaro. Lorsque Karen, une jeune femme victime de harcèlement, a recours à ses services, il règle rapidement le problème et pense ne plus en entendre parler. Jusqu'au jour où il apprend que Karen s'est jetée du vingt-sixième étage d'une tour. Il semble qu'une invraisemblable succession de malheurs ait poussé à bout la jeune femme...Mais Patrick ne croit pas à une telle série de coïncidences et, confronté à un tueur qui ne tombe sous le coup d'aucune loi, il va avoir besoin de l'aide d'Angela.

 

Mon avis

 

Et une autre lecture de Lehane à mon actif. Qu'écrire que je n'ai pas encore écrit?

Ce tome est heureusement moins noir que le précédent mais se base tout de même sur les expériences psychologiques utilisées au sein de l'armée américaine. Le thème n'est donc encore une fois pas anodin et amène à réfléchir comme souvent avec cet auteur.

 

Lehane sait jouer de la dualité de ses personnages.

Kenzie va enquêter de son propre chef, sans que personne ne l'ait sollicité, uniquement parce qu'il est en proie aux regrets de ne pas avoir été là lorsqu'on avait besoin de lui. Encore une fois, il n'hésitera pas à appliquer la loi du Talion, alors que dans le même temps, il est capable d'être sentimental, et qu'il sait le montrer.

"Parce que depuis que tu es partie, j'ai tous ces rêves où tu dors près de moi. Et quand je me réveille, je sens ton parfum, et je suis toujours à moitié endormi, mais comme je n'en suis pas conscient, je tends la main vers toi. Je touche ton oreiller, et tu n'es pas là. Et je me retrouve allongé dans mon lit à cinq heures du matin, les oiseaux commencent à chanter, tu n'es pas là et l'odeur de ton parfum disparaît peu à peu. Elle disparaît et....(j'ai dû m'éclaircir la gorge). Il n'y a plus que moi. Et les draps blancs. Des draps blancs, ces putains d'oiseaux, et j'ai mal Ange, mais je ne peux rien faire d'autre que fermer les yeux, rester là et regretter d'avoir autant envie de mourir."

Si ce n'est pas une déclaration d'amour çà....

 

J'ai découvert un Bubba complètement inattendu, sorte de gros nounours en guimauve. C'est à la fois attendrissant et perturbant, quand on sait ce qu'il est capable de faire endurer à quelqu'un.

"Bubba voulait fixer une charge de C-4 au moteur de l'Audi et la relier au système d'alarme. Quitte à rayer de la carte la moitié de Watertown et expédier le Mount Auburn Club quelque part de l'autre côté de Rhode Island. Il ne voyait toujours pas en quoi ce n'était pas une bonne idée.

C'est un chien de guerre, fidèle entre tous, d'un amour et d'une loyauté à toute épreuve:

"T'avise plus de me mentir, a-t-il repris. T'as compris? Quand vous me mentez, Angie ou toi, çà me fait mal bordel. Ca me donne envie d'estropier quelqu'un. N'importe qui!"

 

 

Bilan

 

Encore une fois, le tandem Kenzie, Gennaro a fait mouche. Je viens de refermer le livre et je suis déjà nostalgique car je me dit qu'il ne me reste plus qu'un seul opus de leurs aventures à découvrir. Lehane n'a pas écrit beaucoup d'autres livres et même s'il me reste ceux qui ne font pas partie de la série à lire, cela se résume à quatre seulement (Mystic River, Shutter Island, un pays à l'aube, et Coronado). J'espère seulement qu'il ne tardera pas à reprendre sa plume pour nous offrir d'autres romans de cette qualité.

 

Retrouvez les avis de

Syl

Jen

Flo

 

Une lecture qui entre dans le cadre du challenge de Elizabeth Benneth, le Summer PAL Challenge

 

Summer pal challenge

Publié dans POLARS

Commenter cet article