Le pacte du Hob, Patricia Briggs

Publié le par scor13

le pacte du hobb

Résumé (4e de couverture):

Haïe et redoutée, la magie avait disparu du pays. Elle s'en revient aujourd'hui, libérée des sortilèges des mages de sang. Et Aren sent croître son propre pouvoir, la " vue " qui lui révèle des instants du passé comme d'obscurs éclats d'avenir. Peut-elle s'en servir au profit de son village, que des maraudeurs menacent de piller et détruire ? Ils ont tué son mari et sa famille. Le peuple sauvage, fées, farfadets, spectres et gobelins, qui se manifeste à nouveau, peut-il lui venir en aide ? Et, surtout, le hob de la montagne acceptera-t-il de se mettre au service des villageois ? Ah ! c'est que l'assistance de cet être qui dit de nommer Caëfann a un prix, et qu'alors il faudra se résoudre à signer son pacte. Une fantasy émouvante où les petites gens, pris dans la tourmente de conflits qui les dépassent, doivent abandonner leurs préjugés pour survivre.

 

Mon avis

 

J'ai lu ce livre dans le cadre de l'opération masse critique spéciale imaginaire mise en place par Babelio. Je les remercie infiniment ainsi que la maison d'édition l'Atalante pour m'avoir sélectionnée.

 

Je connaissais Patricia Briggs comme auteure de bit-lit. C'est en effet l'auteure de la saga de Mercy Thompson, connue et appréciée de nombreux amateurs du genre. C'est pour cela que j'ai souhaité postuler pour recevoir ce livre. 

 

Patricia Briggs a su renouer avec la fantasy traditionnelle mais aussi développer un univers qui lui est plus personnel.

 

L'intrigue se déroule entre le printemps et l'automne. Chaque saison correspond à une partie du livre. Elles sont toutefois inégale, le printemps et l'été occupant la majeure partie du livre et l'automne n'en constituant que l'épilogue.

 

Dans un monde où les mages de sang règnent en maître, les magiciens de la terre sont contraints de se cacher ou de se convertir à la sang-magie. Ceux qui sont débusqués par les mages de sang n'ont d'autre solution, comme Quilliar, frère d'Aren, que de mettre fin à leurs jours.

Au printemps, la magie de la terre va renaître de ses cendres. Vont alors réapparaître les créatures qui font partie du peuple sauvage: le dernier des Hob, Caëfann, va unir sa destinée à celle d'Aren la magicienne de la terre et lui apprendre à maîtriser et à faire croître son don, qu'elle a trop longtemps caché; hélas si Caëfann est amical envers les humains, ce n'est pas le cas des autres créatures qui ont été libérées : les estorves, les faëns, les spectres, les pikkas, les nouglins, une loakal...

 

Aren et Caëfann vont devoir ré-apprendre aux villageois à renouer avec les croyances ancestrales afin qu'ils ne soient pas détruits par les élémentaux, à commencer par l'esprit de la terre, qui a envoyé son armée de terreux pour punir le village.

 

Au delà de la fantasy pure, ce livre dépeint la nécessité qu'il y a à s'unir dans l'adversité pour triompher.

 

Bilan :

 

J'ai passé un excellent moment de lecture avec ce livre savoureux. N'hésitez pas à le découvrir à votre tour. Je remercie encore une fois Babelio et l'Atalante de m'avoir sélectionnée pour ce partenariat.

 

 

Publié dans FANTASY

Commenter cet article

Véro. 13/03/2011 23:05



J'ignorais qu'elle faisait aussi dans la fantasy mais j'aurais eu un préjugé... Il faut dire que je n'aime pas la bit-lit donc forcément, ça n'aide pas !



scor13 14/03/2011 05:56



Je la trouve meilleure en fantasy qu'en bit lit . Tu devrais essayer pour voir si cela te réconcilie avec l'auteur