Le livre sans nom, Anonyme

Publié le par scor13

LE LIVRE SANS NOM

 

 

 


 

 

 

 

 

SPOILER.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé (4e de couverture)

 

Santa Mondega, une ville d'Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets...

Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom...

La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique...

 

Mon avis

 

Ayant, évidemment, beaucoup entendu parler de ce livre il avait rejoint ma PAL depuis un petit moment lorsque Lisalor a décidé d'organiser une lecture commune.

J'ai donc décidé de m'inscrire et d'y participer.

 

Whaou! Quelle claque!!

J'ai eu l'impression de l'avoir terminé juste après m'être plongée dedans. Impossible de le classer dans un genre: l'auteur bouscule les codes, tout est mélangé, impossible de s'y retrouver. Un peu de polar, beaucoup de thriller, du fantastique, un zeste d'humour et voilà le livre sans nom...En tout cas, c'est très difficile de le lâcher une fois commencé.

L'écriture de l'auteur est percutante. Tous les mots sont pensés et ont leur place. Il parsème le livre de références, mais celles-ci sont habilement distillées tout au long du récit. L'impression n'est donc pas la même que celle que j'avais ressenti sur Totally Killer où je trouvais que l'auteur forçait trop la dose. Ici point de dégoulinage. Aucun détail n'est inutile. Alors, oui, des scènes crues et de la violence, il y en a, forcément. Mais je ne les ai pas ressenti avec dégoût. Bien au contraire. Elles font partie intégrante de l'histoire. Au milieu de cette violence, l'auteur réussit même le tour de force de nous faire sourire par les situations qu'il crée ou les phrases qu'il place dans la bouche de ses personnages.

 

Ceux-ci sont d'ailleurs complètement azimutés. Des moines qui aussitôt lâchés en ville se mettent à jurer, boire, se battre, voire pire encore. Une ville mise à feu et à sang par une ombre, un fantôme. Des tueurs à gages qui ne sont pas ce qu'ils semblent être.

Toutes les fausses pistes sont explorées et soumises à notre sagacité. Evidemment on se trompe et le suspense est habilement maintenu jusqu'aux toutes dernières pages.

 

Bilan

 

Encore une lecture géniale. Je suis ravie de cette découverte. Et pourtant j'ai été souvent déçue par rapport à des livres qui faisaient le buzz. Ce n'est pas le cas ici et loin s'en faut.

Je vais sûrement me précipiter sur le tome 2, l'oeil de la lune. Ce n'est pas un coup de coeur mais il s'en faut de peu.

 

Lecture commune réalisée sur Livraddict avec :

 

Frankie, Stellade, Achille49, Aidoku, Petitebelge66, Reveline, Naki2164, Fee-tish, Lisalor, well-read-kid, (Phooka).

 

N.B Le petit logo anti-spoiler a été créé par Radicale

Publié dans THRILLER

Commenter cet article

Mia 01/08/2011 14:22



Il me tente énormément celui-ci !!!!


Je vais bien finir par me laisser tenter !!


Merci pour ta critique !



scor13 03/08/2011 09:43



ah oui je te le conseille. Il faut d'ailleurs que je me procure le tome 2



Lystig 13/05/2011 18:47



MERCI.


je ne suis pas pressée du tout... j'ai bcp de livres (plus ou moins LV) à lire...



Lystig 13/05/2011 15:02



offert à Noël et tjs paslu...


 


(je serai intéressée par ton livre voyageur, serait-ce possible ? merci)



scor13 13/05/2011 18:39



voilà une bonne raison de le sortir de la PAL (s'il te fait envie évidemment)


 


Pas de souci. je t'inscris. Il y a deux personnes qui vont le recevoir avant toi


 


bonne soirée


 


 



Aidoku 07/05/2011 00:07



C'est vrai que les livres qui font le buzz sont souvent décevant, mais j'ai adoré celui-ci. Je dois avouer que je ne savais pas trop à quoi m'attendre, mais je n'ai pas été déçue.



scor13 07/05/2011 07:34



Complètement inattendu c'est sûr



Emily 06/05/2011 15:51



On a le même ressenti ! Je compte aussi lire le deuxième tome, que ma médiathèque a acquis il y a peu !



scor13 06/05/2011 19:22



Tu as de la chance. Ma médiathèque est fermée jusqu'en juillet. Pour l'instant j'en suis réduite à acheter