La trilogie berlinoise, Philip Kerr

Publié le par scor13

la trilogie berlinoise

 

 

 

Mon avis

 

J'avais lu sur de nombreux blogs des avis enthousiastes sur la trilogie de Philip Kerr. Je m'étais empressée de le faire figurer dans ma liste d'envie et l'occasion s'est enfin présentée de le lire.

 

Dans cette trilogie, le contexte historique joue un rôle notable.

Le premier roman, l'été de cristal se passe en 1936, sur fond de jeux olympiques. On assiste à tous les préparatifs des jeux, y compris à une course de Jesse Owens. Le deuxième tome, la pâle figure se déroule en 1938, et décrit pour partie les évènements qui ont précédé la nuit de cristal. Un requiem allemand se passe sur un fond de partage de l'Allemagne entre les puissances qui ont vaincu le IIIe Reich, en 1947.

Tout au long du livre, Philip Kerr distille des informations qui nous permettent de comprendre le contexte de l'époque. Son personnage principal, Bernie Gunther, côtoie les criminels de guerre Heydrich, Himmler, Goering, Arthur Nebe.

Il nous décrit les exactions commises par les SS sur les juifs, mais aussi les homosexuels, affublés du triangle rose et déportés eux aussi.

 

Bernie Gunther est un détective au service de tous, aussi bien allemands que juifs. En cette période, nombreux sont les juifs qui disparaissent. "Voyez-vous, quand quelqu'un est arrêté, décapité ou envoyé en KZ, les autorités ne prennent pas toujours la peine d'en informer la famille. Il y a des tas de disparus juifs, ces temps-ci. Une bonne part de mon boulot consiste à tenter de les retrouver."

Il est pragmatique et conscient de l'époque dans laquelle il vit. Seules comptent les affaires qu'on est susceptible de lui confier, indépendamment de la race à laquelle on appartient. "Vous êtes sans doute -je fis mine de lire sa carte - le Dr Fritz Schemm, avocat allemand. Je prononçai ce mot avec une ironie appuyée. Je déteste cette précision apposée sur les cartes de visite ou les enseignes commerciales, pour tout ce qu'elle implique de respectabilité fondée sur la race. Et je déteste d'autant plus la voir figurer sur une carte de visite pour une profession que les Juifs n'ont plus le droit d'exercer."

C'est ce pragmatisme qui le fait côtoyer certains individus peu recommandables. Il sait qu'il ne peut rien leur refuser, faute d'y perdre la vie d'une manière ou d'une autre.

Toutefois, j'ai été frappée par sa naïveté qui permet à tous de le manipuler, y compris ceux dont il sait parfaitement qu'il doit se méfier. C'est sûrement ce trait de caractère que j'ai le plus aimé en lui.

 

Bilan

 

J'ai apprécié cette lecture, même si je n'ai pas eu de coup de coeur pour cette trilogie. J'ai notamment regretté que certains nazis apparaissent presque comme "gentils".

C'est le cas de Arthur Nebe dans les deux premiers tomes. Quant à l'intrigue du troisième, je l'ai trouvé beaucoup plus compliquée que les deux précédentes et j'ai failli me perdre entre les différents services d'espionnage et les personnages qui appartiennent à l'un ou à l'autre.

Comme j'ai tout de même passé un bon moment, je m'empresse de mettre les deux tomes suivants des aventures de Bernie Gunther dans ma liste d'envies.

 

Cette lecture a réactivé d'autres envies lectures comme "Itinéraire d'un triangle rose" de Rudolf Brazda qui décrit les répressions et la déportation qu'il a subit en tant qu'homosexuel.

 

 

Cette lecture entre dans le cadre du Summer pal challenge d'Elizabeth Bennet, du challenge God save the livre d'Antoni, du challenge STAR de Liyah.

 

Summer pal challengestar 2god save the livre

Publié dans POLARS

Commenter cet article

Luna 01/08/2011 08:57



La trilogie berlinoise est une très belle surprise pour moi : c'est ce à quoi je m'attendais, mais en beaucoup, beaucoup mieux...


J'ai adoré l'ambiance du livre : le trait n'est pas forcé, je trouve ça vraiment très agréable !


J'ai très envie de découvrir d'autres livres de Philip Kerr :)


 


 


 



scor13 01/08/2011 11:31



Il y en a deux autres à la suite de celui ci. Je les découvrirai aussi avec plaisir.



Jeneeb 29/07/2011 19:37


Le premier tiers a l' air intéressant mais je passe, pas ds ma pal. Sujet difficile. L enquêteur a l air attachant, beau billet


scor13 31/07/2011 10:05



la trilogie est intéressante mais j'ai tout de même un peu peiné. C'est paradoxal de peiner alors que je devrais être plus disponible pour la lecture. Bises



Syl. 26/07/2011 13:44



J'adore les livres historiques, sauf cette période. Donc je passe.



scor13 27/07/2011 21:24



Le prochain que je lirai sur la période sera sûrement itinéraire d'un triangle rose


bises