Deux fois n'est pas coutume, Janet Evanovich

Publié le par scor13

deux fois n'est pas coutume

 

 

 

Résumé (4e de couverture)

 

Stéphanie Plum est chasseuse de primes. Sa spécialité: ramener au tribunal les libérés sous caution récalcitrants. Un job sans grande surprise, sauf quand il s'agit de mettre la main sur Kenny Mancuso. Un vrai coriace, trempé dans une affaire de trafic d'armes, qui passe son temps à découper des cadavres et à envoyer les morceaux à Stéphanie. Sans compter les cercueils disparus d'une entreprise de pompes funèbres...Un vrai casse-tête. Evidemment tout irait mieux si Morelli, flic et pot de colle, n'était pas toujours pendu à ses basques. Heureusement, Stéphanie a une grand-mère qui s'y connaît en flingues et en salons funéraires.

 

Mon avis

 

Après l'heureuse découverte du tome un hier, et compte tenu que Syl m'avait également prêté le tome deux, je me suis empressée de me plonger dans cette lecture.

 

Si l'intrigue n'est pas l'intérêt majeur de ce tome, relativement plat du côté polar, Janet Evanovich fait la part belle à l'humour.

Encore une fois, je me suis surprise à sourire, voire à avoir un fou rire (à 05 h du matin ce n'était pas gagné d'avance) avec les aventures de notre chasseuse de primes. Cette fois-ci, elle ne trouve rien de mieux que de s'acoquiner avec sa grand-mère pour faire la chasse à Kenny Mancuso.

Et quelle grand-mère!

Délicieusement décalée, elle est persuadée que tous les mâles de la communauté, jeunes ou vieux, ne rêvent que d'elle.

"Mamie Mazur et moi nous réfugiâmes près de la porte, faisant le guet au cas où ma voiture nous passerait sous le nez. Ce fut une surveillance vaine et fastidieuse, et ma grand-mère paraissait déçue de ne pas avoir été sollicitée par des revendeurs de drogue ou des proxénètes en quête de chair fraîche."

 

Kenny Mancuso passe son temps à vouloir effrayer Stéphanie pour qu'elle laisse tomber la chasse. Pour cela, il ne trouve rien de mieux que de découper certaines parties des cadavres qui sont exposés au salon funéraire Stiva. Cela donne lieu à des passages d'anthologie.

 

"J'arrachai les bouts de scotch, soulevai le couvercle et eus le souffle coupé. La boîte contenait un pénis. Le membre, tranché proprement à sa base, était embaumé à la perfection et fiché sur un carré de polystyrène par une épingle à chapeau.

Tout le monde fixa la chose avec cette horreur pétrifiée qu'on réserve habituellement aux accidentés de la route et aux grands brûlés.

Ce fut mamie Mazur qui parla la première, avec un zeste de mélancolie.

- Ca faisait un bout de temps que je n'en avais plus vu, dit-elle. "

 

Les relations entre Morelli et Stéphanie se développent un petit peu plus. Ranger, le chasseur de primes qui avait beaucoup aidé Stéphanie dans le tome 1, est nettement moins présent dans celui-ci.

 

 

Bilan

 

 

Toujours un très très bon moment de lecture, même si j'ai regretté que l'intrigue tourne un peu en rond (on sait à quoi s'attendre quasiment dès le début du livre). C'est un livre détente qui atteint parfaitement son but. J'ai une certitude : je poursuivrai cette série.

 

Une lecture qui rentre dans le cadre du challenge STAR de Liyah.

 

star 2

Publié dans POLARS

Commenter cet article

Syl. 09/08/2011 09:28



Bonjour, Hier les messages ne passaient pas.
Je te demandais si Lula apparaissait dans ce tome ? Il y a un passage avec des essuis-glace trop marrant.



scor13 11/08/2011 12:56



Non Lula n'apparaît pas encore. Mais vraiment cette série est désopilante.