Des fleurs pour Algernon, Daniel Keyes

Publié le par scor13

des fleurs pour algernon

Résumé (4e de couverture):

Il s'appelle Charlie Gordon, c'est un simple d'esprit, un minable, employé aux plus basses besognes dans une usine. Algernon, elle, est une souris de laboratoire et le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler son intelligence. Les deux savants tentent alors d'appliquer leur découverte à Charlie avec l'assistance de la jeune psychologue Alice Kinnian. C'est bientôt l'extraordinaire éveil de l'intelligence de ce cerveau demeuré. Charlie découvre avec passion un monde dont il avait toujours été exclu, et l'amour qui ne tarde pas à naître entre Alice et lui achève de le métamorphoser.

 

Mais un jour, les facultés supérieures de la souris Algernon déclinent. Pour Charlie commence alors le drame atroce d'un homme qui peu à peu se sent retourner à l'état de bête.

 

Mon avis

 

Je ne connaissais pas ce livre lorsque je l'ai reçu. Je n'en avais même pas entendu parler. Il a donc rejoint ma bibliothèque où j'avoue l'avoir quelque peu oublié....

 

Lorsque j'ai rejoint la communauté de Livraddict, j'ai découvert qu'il faisait partie des livres les mieux notés des Livraddictiens. Il fait d'ailleurs partie des 100 incontournables élus par certains lecteurs de la communauté. Etant donné qu'il était déjà dans ma bibliothèque, je n'ai pas eu besoin de beaucoup de motivation supplémentaire pour commencer à le lire.

 

L'intrigue se déroule pendant huit mois, entre Mars et Novembre. On la découvre à travers les « conte randu » de Charlie. Son existence va se trouver bouleversée à la suite de l'expérimentation des deux médecins. Cette expérimentation est destinée à rendre Charlie « un télijan ». C'est un adulte attardé qui suit les cours de Mme Kinnian au Collège Bikman. Il va servir de cobaye humain aux deux médecins à l'origine de l'expérimentation. Ils sont certains que l'expérience ne présente aucun danger physique, toutefois beaucoup de données leur demeurent inconnues. C'est pourquoi ils demandent à Charlie de décrire tout ce qu'il pense et tout ce qui lui arrive. C'est ce qu'il va s'employer à faire grâce à ces comptes rendus.

 

Le lecteur découvre les progrès de Charlie quasi immédiatement après son opération puisque dès le premier compte rendu qui suit, son orthographe s'améliore considérablement. La quantité de texte écrit est rapidement beaucoup plus importante. Quant à lui, il ne se rend pas compte de ces progrès au début. Pourtant il devient capable de contester l'autorité médicale, ce qui représente une amélioration notable de ses capacités. On assiste à l'éveil de sa conscience, à la réminiscence de certains souvenirs enfouis depuis son enfance.

 

On découvre également son univers quotidien. Il a été pris en pitié par M.Donner, patron de la boulangerie où il sert de « petite main ». Il est entouré des employés de la boulangerie dont il pense alors qu'ils sont ses amis. Avec la prise de conscience générée par ses progrès intellectuels il réalise que tout n'est pas aussi idéal qu'il le pensait alors.

 

Il est partagé entre ses capacités intellectuelles qui atteignent des sommets et ses capacités émotionnelles, qui sont toujours celles d'un adolescent. Burt résume cette situation en qualifiant Charlie de boiteux. Il est boiteux en ce sens qu'il sacralise des scientifiques qui ne sont que des êtres humains. Le génie c'est lui, pas eux. Il en oublie de ce fait d'être tolérant envers leurs imperfections.

Ses émotions conduisent Charlie à s'enfuir du congrès pendant lequel devait être présentée l'expérience des docteurs Nemur et Strauss. En effet, il a découvert une faille dans leur raisonnement. Il va devoir maintenant lutter contre le temps pour vérifier ses hypothèses.

 

Bilan

 

 

Que dire de plus sinon que j'ai adoré ce livre. L'écriture de Daniel Keyes est fluide et la présentation épistolaire des comptes rendus permet une lecture rapide.

Ce qui en 1959 n'était que de la science fiction est aujourd'hui d'une cruelle actualité à l'heure des manipulations génétiques et autres clonages. Jusqu'où ira l'être humain sous le couvert du progrès scientifique?

Peut on se jouer de tout et de tous?

Ce livre m'a interpellé non seulement sur le fond mais également sur la question de la déchéance humaine. Que peuvent ressentir les personnes qui, une fois malades, constatent la perte de leurs capacités, se sentent diminuées dans leur être? J'avoue avoir eu les larmes aux yeux en découvrant la dégénérescence de Charlie. Et pourtant il est porteur d'espoir. L'espoir représenté par sa motivation à apprendre encore et toujours.

Le dernier mot de ce billet sera pour lui

 

« Je suis content d'avoir eu une seconde chance dans la vie ».

« Ce qui est étrange dans l'acquisition du savoir c'est que plus j'avance, plus je me rends compte que je ne savais même pas que ce que je ne savais pas existait ».

 

Cette lecture a été réalisée dans le cadre d'une lecture commune sur Livraddict. Vous pourrez découvrir ici les avis de

Ethernya, Flo_boss, Furby71, Lisalor, Mélusine, Mina 88, Nathalie, Opales, Paikanne, Petitpom, Ptitetrolle, Setsuka, Shanaa, Wilhelmina, Lexounet.

 

Je mettrai les liens dans la soirée

 

Il fait aussi partie des lectures prévues dans le cadre du challenge de Lebonsaï les incontournables de Livraddict

 

LEBONSAI

 

Publié dans SCIENCE FICTION

Commenter cet article

El JC 10/12/2010 07:41



Un livre d'un incroyable humanisme, qui laisse des traces et force à la réflexion. A conseiller à tous, sans modération.



scor13 11/12/2010 09:43



Merci pour ta visite El JC. Je vais d'ailleurs offrir ce livre à l'AVS qui était dans ma classe jusque là.



Nathalie 30/11/2010 12:20



Entièrement d'accord avec ton commentaire !  Un roman à ne pas manquer  :)



scor13 01/12/2010 13:32



c'est clair. Heureusement que je me suis lancée il aurait pû dormir encore longtemps dans ma PAL



Ethernya 29/11/2010 17:10



J'avoue que l'écriture de Daniel Keyes est très accessible pour un roman publié il y a si longtemps. Mais malgré ça, j'ai un peu peiné à finir le livre.



scor13 29/11/2010 20:59



De mon côté je l'ai dévoré. J'ai laissé de côté l'aspect SF pour finalement apprécier l'aspect humain



Sollyne 29/11/2010 15:11



J'ai lu ce livre cet été. On m'en avait tellement parlé, j'en attendais tellement de choses, que j'ai fini par en être un peu déçue... un comble pour ce livre qui est un vrai chef d'œuvre et que
je conseille énormément autour de moi! Un livre à lire, un livre qui prends le temps de mûrir dans nos esprits pour mieux en cerner l'ampleur!



scor13 29/11/2010 21:01



C'est clair que c'est un livre qui restera longtemps dans ma mémoire. Je l'ai conseillé à mon fils et à une collègue aujourd'hui. J'espère qu'ils le découvriront à leur tour.



pom' 29/11/2010 09:36



je rejoins ton avis positif, ce livre est très riche



scor13 29/11/2010 21:02



Je suis ravie d'avoir finalement passé outre mon à priori sur la couverture pour le lire enfin